Forum AFRICANA
Forum AFRICANA Index du Forum    
 FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S’enregistrer  Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion

Japon n est pas afrique
 
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum AFRICANA Index du Forum -> AMOUR ET SEXUALITE -> Sex and the city
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rubis
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 1 651
Localisation: benin-belgik-autre
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 1 299
Moyenne de points: 0,79

MessagePosté le: Sam 15 Sep 2012 - 10:42    Sujet du message: Japon n est pas afrique Répondre en citant

La dernière tendance érotique au Japon consiste à rêver que l’on se fait piquer sa petite copine par l’amant dans les bras duquel on l’a poussée… Ce fantasme, baptisé netorareta, littéralement «Tel épris qui croyait prendre», génère actuellement une foule de romans érotiques, manga, anime et vidéos x tournant autour de la même obsession: celle d’une perte qui vous remplit à la fois de douleur et de plaisir.


Netorareta (寝取られた) est la conjugaison d’un verbe (netoru) inventé de toute pièces à partir de deux autres verbes: neru, «dormir (ou coucher, c’est selon)» et toru «prendre». Netoru veut donc dire: se faire prendre au petit jeu du chat et de la tromperie. Pousser sa copine ou sa femme à s’offrir des amants puis s’apercevoir, mais trop tard, qu’elle y a pris goût au point qu’elle vous quitte. En anglais, ce fantasme se nomme cuckold et en français candaulisme. Rien de bien original a priori dans ce scénario qui consiste à se masturber sur le fait de voir celle qu’on aime s’épanouir entre les bras d’un autre. Il y a une forme d’altruisme à la fois suicidaire et solaire dans le fait d’introduire des rivaux dans le lit conjugal, surtout s’ils sont plus habiles, plus endurants et plus puissants que vous… Les hommes qui fantasment sur l’humiliation procurée par le spectacle de leur femme qui jouit comme jamais sont d’ailleurs probablement dotés d’une force de caractère inouïe et d’une grande assurance car ils flirtent avec le danger. Et si leur compagne tombait amoureuse d’un de ces amants ? Devenue accro à l’orgasme, elle pourrait bien ne plus vouloir d’eux ? 
Au Japon, pas plus qu’en Occident, ce fantasme n’est inédit. Il suffit de relire La confession impudique de l’écrivain Tanizaki, pour s’en rendre compte. Mais ce qu’il y a de nouveau, c’est l’ampleur énorme de ce phénomène. Sur Internet, tapez 寝取られた et vous aurez 2,5 millions de réponses. «Cette thématique a de plus en plus de succès dans les romans au point que certains livres sont maintenant estampillés Netorareta, explique Akira Igarashi, responsable du site érotique Web Sniper. Tout le monde au Japon s’y intéresse et je pense que cette tendance déborde complètement les limites habituelles du genre. Ça ne concerne pas que les sadomasochistes et les «pervers». Ça concerne les hommes en général dans notre pays. Ils veulent se mettre à la place de la femme pour prendre du plaisir. 
On dit souvent que dans le cinéma porno, on voit énormément l’actrice parce que le spectateur s’identifie à elle, se projette en elle. Mais bien sûr, comme le spectateur ressent du plaisir à travers son propre organe génital, il faut qu’un pénis apparaisse à l’image. Dans le x, les acteurs homme comptent finalement très peu et c’est pour cela qu’au Japon on a fini par les remplacer par des ersatz. D’abord, on a remplacé les acteurs mâles par des actrices qu’on a doté de faux phallus en silicone. Le genre transsexuel a pris son envol sous le nom de futanari… Dans les manga, les vidéos et les dessins animés, les otokonoko -femmes à pénis- se sont multipliées. Ensuite, comme s’il fallait éliminer de façon plus radicale encore la part d’identité mâle du spectateur, on a remplacé les otokonoko par des amants triomphants. Le netorareta a fait son apparition. 
Les adeptes du netorareta sont très excités par l’idée, même fausse, qu’ils ne sont pas capables de combler leur bien-aimée. Ils tirent tout leur plaisir de l’idée qu’ils pourraient bien finir par ne plus compter du tout. La scène typique du netorareta, c’est l’homme qui regarde en secret, caché derrière une cloison coulissante, celle qu’il aime en train de jouir. La psychologie de la femme est extrêmement développée dans ces scénarios car elle bascule, progressivement, du statut d’objet manipulé à celui de sujet autonome. Et alors même qu’elle traverse tous les stades de son «développement», le voyeur-spectateur passe d’un rôle à un autre. Au début, dans les histoires de netorareta, la femme n’a pas de libido particulière et c’est son mari ou son petit copain qui l’encourage à avoir des aventures extra-conjugales. Elle ne veut pas, puis elle a honte, puis elle a des scrupules, puis elle se met à y prendre du plaisir… Brusquement, l’homme plonge dans un univers dont il n’est plus que le jouet impuissant… ». Dépassé par les événements, il assiste à «l’éveil» sexuel de sa bien-aimée qui lui est ravie, dans tous les sens du terme.
Doit-on voir dans ce genre érotique à succès une subtile métaphore poétique de la métamorphose ? Nous rêvons tous d’accéder à des niveaux de conscience supérieurs qui nous permettent de lire dans la pensée des autres, de ressentir leurs émotions… La sexualité a ceci de magique qu’elle nous fait presque (et parfois réellement) toucher du doigt cette forme d’anéantissement. L’ego disparaît pendant quelques secondes. On ne pense plus en circuit fermé. On ne pense tout simplement plus. Et c’est peut-être pourquoi la fin triste des scénarios de netorareta séduit autant d’hommes au Japon: ce n’est pas parce qu’ils désirent être quittés ou abandonnés. C’est parce qu’ils désirent quitter ou abandonner cette identité trop lourde à porter peut-être qui est celle du mâle fort et puissant. Ils veulent juste devenir une femme qui prend son envol, une femme ravie, ruisselante, épanouie, extasiée.   


 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Sep 2012 - 10:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
Revenir en haut
Vp
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2008
Messages: 1 775
鼠 Rat
Point(s): 1 385
Moyenne de points: 0,78

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 11:23    Sujet du message: Japon n est pas afrique Répondre en citant

Vraiment!!! Mm qd ça va pas, la/le voir ds les bras de l'autre énerve déjà... aggrrrhhh c'est ds çà là, toi mm tu vas faire livraison à domicile?
 Moi, je dirai +tot déviance (nhomme qi vé c sentir ds corps de femm là...humm!) pcq fantasme réalisé n'en est plus un! Ou bien? hum!
*****************
Hein hein! c'est quelqu'un qui a chauuuud...Paké cé là qé d'Hercule sera souffert... 


 
Revenir en haut
Yellena
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 4 605
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s): 3 614
Moyenne de points: 0,78

MessagePosté le: Mar 25 Sep 2012 - 17:40    Sujet du message: Japon n est pas afrique Répondre en citant

Lol vraiment 
*****************
"Une femme doit être un Chef en cuisine, une Servante au salon et une Pute dans la chambre"! lool et l'homme doit être quoi dans tout ça??!!! 


 
Revenir en haut
Rubis
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 1 651
Localisation: benin-belgik-autre
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 1 299
Moyenne de points: 0,79

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2012 - 06:31    Sujet du message: Japon n est pas afrique Répondre en citant

Autant je peux comprendre qu on puisse fantasmer sur le fait que sa cherie prenne  le plus grand plaisir possible (avec d autres hommes ou femmes s il le faut...), autant je pige pas que , comme dit dans le texte :  Les adeptes du netorareta sont très excités par l’idée, même fausse, qu’ils ne sont pas capables de combler leur bien-aimée. Ils tirent tout leur plaisir de l’idée qu’ils pourraient bien finir par ne plus compter du tout.

A croire que au Japon, etre garcon est difficile (au contraire de l Afrique ????) :

''Et c’est peut-être pourquoi la fin triste des scénarios de netorareta séduit autant d’hommes au Japon: ce n’est pas parce qu’ils désirent être quittés ou abandonnés. C’est parce qu’ils désirent quitter ou abandonner cette identité trop lourde à porter peut-être qui est celle du mâle fort et puissant'' 


 
Revenir en haut
queenie
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2008
Messages: 3 691
Localisation: Ile Maurice, Montreal
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)
Point(s): 3 006
Moyenne de points: 0,81

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2012 - 11:03    Sujet du message: Japon n est pas afrique Répondre en citant

lourd à porter d etre male fort et puissant ?
devenez femme alors!!!! femele sans defense et soumise!
c est pas lourd à porter ca , tu crois?
*****************
------------------------------------
Si tu ne sais pas, demande. Si tu sais, partage !
l'amour ,c est créer un NOUS sans détruire un JE ! 


 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Rubis
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 1 651
Localisation: benin-belgik-autre
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 1 299
Moyenne de points: 0,79

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2012 - 14:14    Sujet du message: Japon n est pas afrique Répondre en citant

C est aux nippons qu il faut dire ca hein, ... 

 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:16    Sujet du message: Japon n est pas afrique

 
 
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum AFRICANA Index du Forum -> AMOUR ET SEXUALITE -> Sex and the city Toutes les heures sont au format GMT
 
Page 1 sur 1 

 
Sauter vers:  
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group | Traduction par : phpBB-fr.com | Template St valentin by dav.bo